Réservations par téléphone ou par courriel à l'accueil de la mairie.

Accès aux spectacles et aux expositions selon les règles sanitaires en vigueur.

  • Du 10 octobre au 28 novembre / Philippe Delaneau / Exposition de photographies

    Des clichés pris au cours de voyages, lors de promenades ou de randonnées, au gré d’explorations à but photographique. À la campagne, en bord de mer ou en ville. À travers les feuillages, sur les rochers, le long des rues…
    Des itinéraires choisis ou vagabonds, des angles de vue inattendus que le photographe saisit pour surprendre l’extraordinaire, voire le fantastique. Au moins l’étonnant, c’est sûr ! Capter des instants vrais mais uniques, puis les restituer sur le papier. Transcender parfois leur réalité en jouant sur les couleurs, les contrastes, pour en renforcer la sensation visuelle. Il en résulte des images sombres ou apaisées, fluides ou enchevêtrées, qui toutes aiguisent des envies de poésie.

    Du 10 octobre au 28 novembre, le dimanche de 14 h 00 à 18 h 00 (dernier accès à 17 h 45), château du Pé, rue de l’Égalité. Entrée libre, parking dans le bourg. Non accessible aux personnes en fauteuil.

    © Philippe Delaneau.
  • 22 octobre / So Sassy / The Sassy Swingers / Swing new-orleans

    Fruit de six années de tournées à travers l’Europe, So Sassy*, 3ème opus** du groupe, emprunte aux sonorités des brass bands Dixieland. Enthousiaste et impertinent, le sextet décline en créole, en anglais et en français ses propres compositions jazz-blues inspirées par Louis Armstrong et Bessie Smith. Sur scène, ça swingue, ça chaloupe dans un style délicieusement rétro autour d’une pin-up à la voix voluptueuse soutenue par une batterie d’instruments acoustiques… Un spectacle pétillant, énergique et généreux, chorégraphié par le Nantais David Rolland.
    * « Insolent » en français.   ** Sorti en avril 2021 (L’Autre Distribution).

    Vendredi 22 octobre, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public / Durée 1 h 30 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    @ Judicaël Olivier.

    Sandrine Arnaud (chant), Mathieu Lagraula (banjo, trompette), Simon Riochet (washboard,batterie), Erwan Thobie (sousaphone), François Tavard (trombone), Nicolas Maillet, clarinette.

  • 5 novembre / ‘Vel ma vin / Brieg Guerveno / Folk celtique

    Il aura fallu quatre albums à Brieg Guerveno pour se libérer de la fureur rock de son passé et se révéler totalement.
    ‘Vel ma vinComme je serai » en français) offre un univers folk, dépouillé et profond, aux subtils arrangements de cordes. Chanté entièrement en breton (comme les précédents disques), ‘Vel ma vin promet un concert intimiste entre chien et loup, qui entrelace l’univers poétique de la langue bretonne et une esthétique un peu nordique. L’opus a reçu le prix coup de coeur musical Produit en Bretagne 2020.

    Vendredi 5 novembre, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public / Durée 1 h 30 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    @ Guillaume Magre-Guiberteau.

    Bahia el Bacha, Juliette Divry (violoncelles), Camille Goellaen (piano, orgue), Loeiza Beauvrir (choeurs), Stéphane Kerihuel (guitare électrique), Brieg Guerveno (chant, guitare folk).

  • 20 novembre / À fond ! / Bouskidou / Rock pour les mômes

    Voici un concert pour les enfants et leurs parents, mais aussi pour celles et ceux qui ont grandi avec leurs chansons, depuis près de quarante ans que le groupe nantais sillonne la France ! D’accord, Bouskidou n’a inventé ni le rock’n’roll ni la chanson pour enfants… C’est comme ça ! Par contre, qu’il a osé mélanger les deux, ça c’est vrai ! Comme le prouve ce spectacle qui rassemble nombre de titres très rock’n’roll puisés parmi les treize albums que le groupe a produit. Fidèles à leur réputation, les sales gosses de Bouskidou apprennent aux enfants cinquante façons d’énerver leurs parents. Rien que ça et à fond !

    Samedi 20 novembre, 18 h 00, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 4 ans / Durée 1 h 15 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    © Alexa Fremez, Cité des Congrès.

    René (chant, batterie), PhilCro (chant, guitare, basse), Mouloud (chant, guitare, basse), JeanMi (chant, basse).

  • 11 décembre / Lou Casa, Barbara et Brel / Lou Casa / Chanson française

    Fidèle à l’esprit et à l’âme plus qu’à la lettre, Lou Casa s’est approprié, avec ses propres musiques et sensibilités, le répertoire de la Dame en noir. Une relecture délicate (Chansons de Barbara, À ce jour, 2016) qui fut largement saluée par le public, la presse et les professionnels séduits par les sonorités rock, jazz, tango et la voix légèrement rugueuse du chanteur, entre chuchotements et balancements… Conquis aussi Mathieu Amalric qui intégra Lou Casa à l’image et au son de son film Barbara. Dans cette nouvelle création, les textes de Brel font écho à ceux de Barbara, révélant des liens inattendus entre les deux artistes.

    Samedi 11 décembre, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 8 ans / Durée 1 h 20 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    © Betül Balkan.

    Stéphane Gasquet (piano, orgue, tom bass, chœurs), Julien Aellion ou Grégoire Vo (basse électrique, chœurs), Marc Casa (chant, percussions, orgue, direction artistique).

  • 18 décembre / Distraction(s) / Cirque Gones / Duo clownesque

    Un couple emmitouflé dans le confort étroit de son quotidien. Il y a lui, il y a elle. Il y a aussi le temps qui passe, leurs manies, leurs obsessions…, leurs distractions. La morosité n’est qu’apparente : de taquineries en joyeux coups bas, ils luttent avec acharnement contre l’ennui. L’atmosphère s’échauffe, les défi s s’enchaînent et les surprises fusent, les objets se mettent en mouvement, s’attirent, se repoussent, roulent, claquent, rebondissent, volent… jusqu’à ce qu’une réaction en chaîne fasse tout exploser !

    Samedi 18 décembre, 18 h 00, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 5 ans / Durée 50 minutes / Gratuit.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    © Clément Martin.

    Clément Boissier et Blandine Charpentier, écriture et interprétation ; Leslie Baechel, costumes ; Jérémie Gasmann, musique ; Nicolas Galotte, robotique ; Patrice Marchal, chorégraphie ; Nicolas Turon, regard scénique ; Marie-Aude Jauze, regard clownesque.

  • 21 janvier / Chansons culottées / Le Chat qui guette / Chanson française réaliste

    Le répertoire de la chanson française réaliste recèle des perles, plus ou moins connues, voire oubliées. Julia Lemaire y a précieusement puisé des chansons qui, en quelques minutes, comme des pièces de théâtre condensées, disent l’histoire d’une vie, parlent d’un engagement, évoquent un bouleversement… Si l’amour canaille y est célébré, qu’on ne s’y trompe pas ! Derrière l’humour et la dérision, ces textes mettent souvent en scène des femmes frissonnantes, fissurées, blessées ou révoltées. Des femmes qui s’ennuient, se meurent, se rient d’elles, des autres et du monde ; se tordent d’amour, de douleur ; qui parfois assassinent ou que la guerre déchire. Des femmes qui scrutent l’avenir d’un regard lucide et fiévreux, et qui toutes aspirent à la vie.

    Vendredi 21 janvier, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 10 ans / Durée 1 h 00 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    © Chat qui Guette.

    Julia Lemaire (chant), Pierre Le Bot (piano).
    Costume : Pascale Béréni ; création lumière : Adélie Mériaut.

  • 5 février / Les petits plats dans les grands / Les Balbutiés / Théâtre d'improvisation

    On entre dans un restaurant pas comme les autres : ici, la décoration est farfelue. Ici, les cuisiniers sont fantasques. Ici, on monte en neige les idées des enfants pour en faire des histoires qui nourrissent l’imaginaire.
    Le public choisit les ingrédients qu’il veut déguster : un zeste de dinosaure, une pincée de sorcière ou des dés d’arc-en-ciel, tout est possible. Les trois cuisiniers espiègles prennent toutes les commandes pour réaliser un menu unique et étonnant, qui ne manque pas de piment. Un spectacle pour petits gourmands et grands gourmets.

    Samedi 5 février, 16 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 4 ans / Durée 50 minutes / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    @ BKSine

    Comédiens (en alternance) : Aurélie Bapst, Kévin Guéguen, Jérémy Sanagheal, Léa Roblot. Musicien : Régis Langlais ou Antonin Pierre.
    Lumières et son : Emmanuel Larue et Boris Colino.

  • Du 6 février au 20 mars / Nicolas Péron / Exposition de peintures

    Après une formation en graphisme publicitaire, ce natif de Pont-l’Abbé s’est mis à peindre (« quand on peint, on a l’impression de tout comprendre ») et a développé une pratique artistique inspirée par la nature et portée par la rêverie. La curiosité et l’envie d’expérimenter le poussent à explorer les différentes possibilités de représentation d’un paysage. S’il n’est pas attaché à une technique, ses couleurs lumineuses – violet, rose, jaune pâle, bleu tendre ou vert d’eau – donnent à ses tableaux très épurés une
    délicatesse qui témoigne de son observation poétique de la nature. Ses paysages d’où la perspective est absente s’inscrivent dans la ligne esthétique de l’École de Pont-Aven et de la peinture chinoise de paysage.

    Du 6 février au 20 mars, le dimanche de 14 h 00 à 18 h 00 (dernier accès à 17 h 45), château du Pé, rue de l’Égalité. Entrée libre, parking dans le bourg. Non accessible aux personnes en fauteuil.

    Champs et prairies / Nicolas Péron.
  • 18 février / Première neige / Elvis Alatac / Théâtre d'objet

    Après l’annonce d’un événement tragique, un couple décide de ne plus sortir et transforme son salon en studio de radio. Là, entourés d’objets, ils enregistrent une pièce, d’après une nouvelle de Maupassant. Le spectacle déroule en parallèle l’histoire de deux couples : l’un dans un livre, l’autre derrière des micros, qui partagent les mêmes objets. Première Neige est une courte nouvelle, peu connue. Elle raconte l’histoire d’une jeune femme qui va préférer mourir seule et heureuse au soleil plutôt que de
    vivre longtemps et mal aimée par son mari dans un horrible château en Normandie. Cette histoire est terrible et en même temps pleine d’espoir.

    Vendredi 18 févrer, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 10 ans / Durée 1 h 00 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    @ Véronique Béland

    De Guy de Maupassant et Christian Caro.
    Interprétation, bruitage, mimiques, narration : Marion Lubat et Pier Porcheron ; écriture additionnelle, conseils dramaturgiques : Christian Caro ; musique originale : Romain Berce / Josselin Arhiman ; écriture initiale : Pier Porcheron et Maïa Commère ; scénographie : Pier Porcheron et Philippe Quillet ; éclairages : Philippe Quillet ; décors : Daniel Peraud et Sophie Burgaud.

  • 4 mars / Dingue de pognon ! / Jacques Combe / Conte

    Sa parole est incisive et stimulante. Ses histoires parlent du thé ou de l’argent, de la guerre ou de la mort… elles sont de celles qu’on chuchote à l’ombre des pierres, à l’heure de la sieste, et qui parcourent les ruelles à la recherche d’une oreille complice, comme si elles ne devaient être dites qu’à une seule personne à la fois… Contes traditionnels et récits de vie, bouts de phrases et chroniques, photos et images… le conteur ne néglige rien qui puisse l’inspirer. Sensible aux questions du monde d’aujourd’hui, il marie sa parole artistique à son engagement citoyen. Une façon d’envisager ce monde, en quelque sorte… De le dévisager même !

    Soirée de soutien à la Folle Nuit du conte.

    Vendredi 4 mars, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 8 ans / Durée 1 h 15 / Tarifs : 10 € (1 boisson incluse) / 5 € (-12 ans).

    Information et réservation  : 07.89.68.70.58 / parolesdepartout@gmail.com
    www.parolesdepartout.com

    © Julien Gazeau.

    De et avec Jacques Combe.

  • 19 mars / Rom Sucar / Musique de Roumanie

    Dans le cadre du festival Errances.

    Rom Sucar propose un répertoire musical de Roumanie, dont certains musiciens sont originaires et ont, pour plusieurs d’entre eux, un parcours national : avec le Théâtre Zingaro, le guitariste de jazz manouche Daniel Givone, le trompettiste Ibrahim Maalouf ou encore le Haïdouti Orkestar.

    Samedi 19 mars, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public / Durée 1 h 20 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr

    © Sam Hacker

    Marie-Amélie Gayard (chant, flûtes), Frédéric Dupont (cymbalum, percussions), Vivien Michel (violon, bratsch), Florica Sandu (violon), Olivier Lecointre (contrebasse, tuba), Nicolas Goré (accordéon).

  • 1er avril / Les Travailleurs de la mer / Compagnie Livsnerven / Théâtre

    Une histoire d’amour, un défi à relever seul pendant des mois en haute mer, au milieu des tempêtes et des bêtes imaginaires… La mise en scène ingénieuse et splendide de Clémentine Niewdanski restitue sur la scène l’immensité de la mer… dont les effets de lumière et la bande sonore amplifient les dangers auxquels se mesure le héros, magistralement interprété par Elya Birman.

    « ‘‘Virez de bord au nom du ciel !’’ On entendit un craquement. Le déchirement d’un flanc de navire en mer est un des bruits les plus lugubres qu’on puisse rêver. » Adaptant le prodigieux chef d’œuvre de Victor Hugo, la compagnie Livsnerven livre le récit éblouissant d’un homme poussé au-delà de ses limites. Gilliatt, personnage étrange et rejeté, aime en secret une jeune fille à qui il n’a jamais osé parler, et cet amour semble impossible. Mais un navire fait naufrage. Son propriétaire, désespéré, promet la main de la jeune fille à qui sauvera le bateau. Sans attendre, Gilliatt se précipite en pleine mer, où la tempête fait rage, pour tenter de secourir l’épave…
    C’est le début d’une aventure aux périls les plus extrêmes. L’histoire d’une lutte extraordinaire contre les éléments, contre la faim, la fatigue, le froid, les attaques d’une pieuvre acharnée pour gagner la main de la femme tant aimée. Véritable performance d’acteur, ce spectacle est une plongée vertigineuse au cœur de la nature humaine et des mystères du monde.

    Vendredi 1er avril, 20 h 30, espace festif et culturel Les Pierres-Blanches, Saint-Jean-de-Boiseau.
    Tout public dès 10 ans / Durée 1 h 15 / Tarifs : 7 € / 4 € / Gratuit – 12 ans.

    Réservations en mairie : 02.40.65.61.00 / accueil@saintjeandeboiseau.fr


    Distribution. – Adaptation, Elya Birman et Clémentine Niewdanski. Avec Elya Birman.
    Mise en scène, Clémentine Niewdanski.
    Scénographie et costumes, Estelle Gautier ; lumières, Florent Penide ; création sonore, Thibaut Champagne.
    Soutiens. – Région Pays de la Loire, Département de la Vendée, villes de l’Ile d’Yeu, Luçon, Fontenay-le-Comte et Challans ; TU-Nantes ; Carreau du Temple, la Villette (Paris).

  • Du 10 au 14 mai / Exposition Atelier de Cathy / Dessins et peintures

    C’est le rendez-vous de l’année, dont les deux précédentes éditions ont été annulées du fait de la pandémie, pour la centaine de jeunes et d’adultes qui fréquentent l’atelier. L’occasion pour chacun de montrer une sélection de ses derniers travaux. Portraits et paysages, réalisme et onirisme, couleurs et contrastes ; toile ou papier ; huile, pastel ou fusain, collage… Sujets et techniques témoignent de la diversité des perceptions et des imaginations, des personnalités et des sensibilités. Accompagné par la professeure, chaque élève, quel que soit son âge, compose selon son inspiration et suivant la technique qu’il a choisie.

    Médiathèque Edmond-Bertreux aux horaires d’ouverture.
    Portes ouvertes samedi 14 mai au matin à l’atelier (au-dessus de la médiathèque).